Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 15:38
May
7

Chrétiens arrêtés au camp d'Avepozo

 - Les soldats TOGOLAIS incendient le camp de réfugiés Ivoiriens d' Avepozo au TOGO et enlèvent une dizaine d'Ivoiriens.
Les femmes essayent de s'y opposer sans succés.
Sur cette vidéo, enlèvement de Mme Gogua :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=MXZHhbjVAj0
Vue de plus prés. Les soldats la traînent par terre :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=vqK2GW4GIfE

Le Rappel des faits 

 Privées de nourriture depuis plus de 5 mois, dans un camp qui ne répond à aucune norme de salubrité et de sécurité, les femmes, qui sont à leur 64 eme jour de grève, se battent encore et toujours pour obtenir «un minimum vital ».
Des négociations ont cours depuis 1 semaine, mais le HCR qui n'entend pas répondre positivement, entame des travaux de force et en cachette (travaux prévus depuis 2ans) comme pour discréditer la parole des femmes du camps et laisser entendre que le camp est un doux paradis, et que les femmes se plaignent pour rien.
Ce 2 mai, les femmes ont été malmenées par l'armée Togolaise, madame Gogoua, bousculée et battue est tombée et s'est lourdement cognée la tête sur une pierre. Elle est transportée dans un état critique et semi inconsciente à « la clinique » du camp.
Elle reprendra peu à peu ses esprits dans la journée, mais ne peut avoir des soins appropriés, car impossible pour elle de sortir du camp pour se rendre au CHU passer un scanner, sans risquer sa vie.

Le 03 mai,
L'armée togolaise ne s'arrête pas là.
Au matin du 3 Mai, ils sont venus avec plusieurs cargos et ont incendié des tentes et abris en semi-durs afin de mettre dehors les réfugiés Ivoiriens.
Ils ont lancé des bombes lacrymogènes, sans état d'âme pour les femmes et les enfants semant l’horreur et la panique dans un chaos total.
Munis de leur « liste » ils ont arrêté madame Gogoua, et comme elle refusait de monter dans le cargo, ils l'ont déshabillée, trainée à terre, arrêtés aussi son mari et leurs enfants.
Ainsi que d'autres femmes leaders du mouvement de contestation et quelques jeunes. Plus de nourriture, plus de « toits », certains ont réussi à se cacher mais pour combien de temps ?? Cela ressemble à une chasse à l'homme.

 

Enlèvement de Mme Gogoua par les soldats .  

 

Affaire à suivre...


Par Correspondance particulière
Claudius Kouadio

Partager cet article

Repost 0
Published by eleutherie - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : eleutherie
  • eleutherie
  • : Blog d'information de l'association "eleutherie", qui a pour objectif de promouvoir la liberté individuelle à travers le soutien de personnes – quelque soit leur nationalité et leur pays de résidence, dans l'esprit de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
  • Contact

Notre motivation

"Celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre,

celui–là sera heureux dans son activité"

(Epitre de Jacques ch.1 v.25)

 

Recherche

Aidez les

Pour nous contacter

Catégories