Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 10:34

Il n'y a pas que les chrétiens qui souffrent, même les boudhistes subissent de terribles oppressions de la part du gouvernement Birman. Que cela puisse leur rappeler qu'eux aussi persécutent d'autres personnes qui n'ont pas la même foi qu'eux.

 

source :

http://www.avaaz.org/fr/stand_with_aung_san_suu_kyi_fr/?vc

 

 

L'avenir d'Aung San Suu Kyi et de son extraordinaire mouvement démocratique en Birmanie sont gravement menacés cette semaine, mais nous pouvons faire changer les choses.

Aung San Suu Kyi a courageusement appelé le régime militaire à libérer les milliers de moines et de militants pacifistes toujours détenus dans des prisons atroces, certains dans des cages pour chien exiguës. Pour la première fois, des milliers de Birmans ont risqué leur propre sécurité en rejoignant son appel à la liberté à travers une pétition en ligne! Hier, le régime a fait parvenir à Aung San Suu Kyi des menaces inquiétantes – et les généraux birmans sont sans doute en train de se décider entre le dialogue ou une nouvelle répression brutale.

Nous pourrions jouer un rôle essentiel. Les militants birmans ont appelé le monde à l'aide, convaincus que la pression internationale jouera un rôle crucial pour empêcher la violence et libérer les prisonniers politiques. Soutenons Aung San Suu Kyi et les courageux Birmans -- signez leur pétition, et ensemble envoyons-la à l'UE, à l'Inde et aux autres principaux gouvernements qui peuvent faire pression sur le régime. Signez ci-dessous et faites suivre ce message pour amplifier la mobilisation:

http://www.avaaz.org/fr/stand_with_aung_san_suu_kyi_fr/?vl

La pression internationale, dont une gigantesque campagne d'Avaaz, a contribué à la libération d'Aung San Suu Kyi qui a passé 15 an en prison. Mais plus de 2000 autres prisonniers politiques gisent encore dans des geôles immondes, certains dans des chenils exigus remplis de poux et habituellement réservés aux chiens militaires. Aung San Suu Kyi a largement consulté le peuple birman depuis qu'elle est libre, et fait à présent le maximum pour obtenir la libération des prisonniers politiques -- son premier effort majeur pour faire changer le régime. L'avenir de la Birmanie pourrait dépendre de leur réponse.

Aung San Suu Kyi a dirigé le parti qui a gagné les dernières véritables élections démocratiques en Birmanie en 1992. Après un coup d'État militaire, les courageux birmans ont continué à mener un mouvement pacifique et non-violent pour la démocratie et les droits, risquant les meurtres, la torture et l'intimidation en guise de réponses. Sous la pression de la crise économique, des sanctions internationales et des conflits internes, la junte militaire a essayé de mettre en place une fausse démocratie -- mais le mouvement d'Aung San Suu Kyi est toujours interdit et sa campagne pour la libération des prisonniers est un test important pour voir si oui ou non les Généraux autoriseront un réel changement.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eleutherie - dans D'autres agissent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : eleutherie
  • eleutherie
  • : Blog d'information de l'association "eleutherie", qui a pour objectif de promouvoir la liberté individuelle à travers le soutien de personnes – quelque soit leur nationalité et leur pays de résidence, dans l'esprit de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
  • Contact

Notre motivation

"Celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre,

celui–là sera heureux dans son activité"

(Epitre de Jacques ch.1 v.25)

 

Recherche

Aidez les

Pour nous contacter

Catégories