Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 05:55

Eglises menacées de fermeture, cas de persécutions qui se multiplient ... Si cette tendance persiste, le Sri Lanka pourrait refaire son entrée dans l'Index Mondial de Persécution en 2014.

 

/2013/juin/sri-lanka-les-chretiens-face-a-l-opposition-bouddhiste

En ce moment même, des discussions ont lieu au Sri Lanka, qui pourraient décider de l'avenir des chrétiens dans le sud du pays. Pendant ces discussions, les autorités locales demandent des preuves de la légalité des églises.

Les bouddhistes, quant à eux, exigent purement et simplement la fermeture de toutes les églises du district d'Hambanthota, situé dans le sud du pays.

10 églises déjà fermées

De leur côté, les chrétiens essaient de faire valoir que la législation du Sri Lanka, n'exige pas que les églises s'enregistrent auprès du ministère des affaires religieuses et que certaines dénominations sont présentes depuis longtemps dans le pays. Mais ils ont du mal à se faire entendre. Au sud du pays, plus de 10 églises auraient déjà été fermées.

30 attaques depuis janvier 2013

Bien que toutes les minorités religieuses soient touchées par la persécution, les églises sont de plus en plus prises pour cible avec 30 attaques depuis le 1er janvier.

D'après l'Alliance Evangélique Chrétienne Nationale du Sri Lanka, ces attaques seraient organisées par deux groupes extrémistes bouddhistes. L'AECN s'inquiète également de l'impunité avec laquelle ces groupes opèrent, ce qui laisse penser qu'ils bénéficient de l'accord tacite des autorités.

Le président réagit

Face à cette recrudescence de violence envers les chrétiens sri lankais, le président du pays a quand même rappelé que l'extrémisme religieux n'avait pas sa place dans un pays démocratique comme le Sri Lanka et que les bouddhistes et les non bouddhistes bénéficient des mêmes droits.

Les chrétiens, quant à eux, ont appelé à prier pour les persécuteurs dans un esprit d'amour et de pardon.

 

Source : http://www.portesouvertes.fr/informer/lettres-de-nouvelles/filrouge//2013/juin/sri-lanka-les-chretiens-face-a-l-opposition-bouddhiste

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 07:16

On peut se demander si le soutien de la France et de l'Europe au Président Alassane OUATARA de Côte d'Ivoire n'a pas ouvert la porte à ce que d'en d'autres pays africain nous appelons génocide ou crime contre l'humanité !

 

C'est du moins ce que l'on est en droit de se demander au vu des informations qui nous parviennent d'un peu partout.

Informations que les organisations internationales semblent au mieux ignorer au pire se complaire dans une complicité passive.

 

Vidéos protégées, copiez le lien dans votre navigateur

 

Comment tout à commencé :

 

Voici un compte-rendu d'un Canadien qui est allé "à ses frais" sur place :

http://www.vigile.net/Le-resultat-de-la-democratie-des,54958 

 

Actuellement :


La situation des réfugiés au au camp d'Avepozo au Togo

http://www.youtube.com/watch?v=7DwI8T7hodo

 

http://www.youtube.com/watch?v=xlMvAEO4sV4

 

Que fait le HCR :

 

Ces femmes "et leurs enfants" semblent bien seuleset abandonnées à leur triste sort

http://www.youtube.com/watch?v=Sw_Yh76_404

 

http://www.youtube.com/watch?v=MiDMAWHjXoc

 

Que font ceux qui détiennent l'autorité nationale et internationale ?

 

http://www.youtube.com/watch?v=_KJbF_nJi0U

 

Devons-nous attendre que la situation soit dramatique et récupérée par des extrémistes pour prendre conscience de la situation de ces ivariens dont le seul tort est de ne pas être de la bonne ethnie ou religion ?

 

Aidez les ! Comment ?

En difusant cette information autour de vous

En faisant un don que nous ferons parvenir à une structure qui s'organise sur place.

 

Contactez-nous eleutherie@gmail.com avec en objet  "Côte d'Ivoire"

 

Vous ne pourrez pas dire "je ne savais pas"

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 18:51

Voici le communiqué offciel  du conseil Nationel de l'Eglise d'Iran :

 

****************

Le Conseil National de l’Eglise d’Iran confirme la réincarcération, le jour de Noël, le 25 décembre du pasteur Youcef Nadarkhani.

En effet, Suite à un mandat d’arrêt et une convocation des autorités carcérales, le pasteur Youcef Nadarkhani s’est présenté le 25 à la prison de Lakan, près de la ville de Rasht.


Selon les juges et à la connaissance des avocats, aucune nouvelle charge ne serait retenue contre lui. Il s’agirait pour lui de s’acquitter des formalités pénitentiaires qui auraient dû précéder sa libération.

Il est à regretter, qu’encore une fois, le Pasteur Nadarkhani n’ait pas eu célébrer Noël avec les siens.


La situa tion du pasteur Nadarkhani est emblématique du vécu des chrétiens iraniens depuis plusieurs années. Aussi tenons-nous à exprimer nos préoccupations par rapport à la détérioration des droits des minorités en République Islamique d’Iran.


Nous espérons que conformément à la Constitution Iranienne et aux textes internationaux auxquels l’Iran adhère, les autorités islamiques pourront accorder pleinement droit de cité à l’expression de la diversité des croyances et des religions en Iran.


******************

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 09:12

Depuis la prison d'Evin (Iran) où il est emprisonné depuis décembre 2010 pour son ministère d'évangéliste par les autorités de l'Etat islamique, le pasteur FARSHID FATHI a écrit une lettre remplie de compassion et d'espoir aux parents des petites victimes de la tuerie de Newton (Connecticut).


Condamné à 6 ans détention, il est lui-même séparé de son épouse et de ses deux enfants Rosanna, 9 ans, et Bardia, 3 ans.

******
Je ne sais vraiment pas quels mots pourraient vous consoler, quelle aide pourrait soulager vos cœurs brisés, quelles mains pourraient essuyer les larmes qui coulent sur vos visages. Je ne peux rien vous dire d’autre : je suis désolé et vous êtes dans mes prières.

Je suis certain que ces hauts murs ne pourront pas empêcher de passer mes prières pour vous. Avant qu’advienne cette tragédie, je pensais aux souffrances que j’endure pour Notre Seigneur Jésus-Christ, notamment en étant séparé de mes adorables enfants. Mais quand je songe à votre grande douleur, j’oublie mes souffrances. Car je sais, qu’avec la grâce de Dieu, je reverrai mes enfants au plus tard en 2017 quand je sortirai de prison. Mais, malheureusement, il vous faudra un peu plus de temps. Alors, qu’il me soit permis de vous exprimer ma profonde tristesse pour la perte que vous avez éprouvée.

Je crois que nous aurons bien du temps à passer au ciel avec vos adorables enfants, et ce à tout jamais. Il n’y a pas d’armes à feu au ciel, pas de prison, plus de souffrance.

Dans l’espérance de ce glorieux jour. Votre frère en Christ depuis une prison d’Iran.
*******
source : http://www.assistnews.net/Stories/2012/s12120092.htm

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 08:43
Trois pasteurs condamnés à un an de prison !

 

Arrêtés le 23 décembre 2011, les pasteurs Farhad Sabokrouh, son épouse, Shahnaz Jeizan, Naser Zamen Dezfuli et Davoud Alijani, des “églises de maisons”, ont été jugés le 15 octobre dernier par le tribunal révolutionnaire d’Ahwaz.

 

Ils ont été condamnés à la peine maximale d'un an de prison en vertu de l’article 500 du code pénal islamique qui stipule "Quiconque commettra des actes de propagande contre la République islamique ou pour les intérêts de groupes ou d’organisations s’opposant au régime islamique, de quelque manière que ce soit, pourra être puni d’une peine d’emprisonnement de trois mois à un an".

 

Il semblerait, au regard de cette "faible sanction", que devant la pression internationale les autorités iraniennes aient abandonné les accusations de blasphème et d'apostasie.

Mais la situation revient à un véritable harcèlement socio-judiciaire dévastateur.

En effet les arrestations se multipient entraînant des frais d'avocats, des pertes d'emploi , le rejet par leur voisins et parfois même leur famille.

 

Sans compter que l'opinion publique occidentale, devant la multiplication des cas et la "légèreté" des peines encourues se démobilisera peu à peu laissant ces chrétiens démunis, au propre et au figuré, devant la machine judiciaire des mollahs.

 

Rejoignez-nous pour continuer à les aider.

 

De plus amples informations sur :

http://www.mohabatnews.com/index.php?option=com_content&view=article&id=5643:the-aog-pastor-and-three-church-ministers-sentenced-to-four-years-in-prison&catid=36:iranian-christians&Itemid=279

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 08:59
La situation pour les chrétiens des "Eglises de maisons" en Iran reste des plus tendues où les arrestations dans leurs rangs se multiplient.
Vendredi à 18h, 7 membres de l'Eglise d'Iran ont été arrêtés à Chiraz.
Il s'agit de:
Mohammad (Vahid)
Roghangir,
Suroush Saraie,
Roxana Forughi,(qui va pour la deuxième fois en prison)
Eskandar Rezaie,
Bijan F.Haghighi,
Mehdi Ameruni
Shahin Lahooti.
Ils ont été arrêtés au cours d'une réunion de prières. Selon les témoins, les personnes arrêtés ont accueilli les menaces des agents de la Police Politique avec sourire et calme. Face aux hurlements des agents de la Gestapo iranienne, ils onr répondu:"Jésus est ici juste maintenant à nos côtés".

Ils ont été conduits à la prison des Renseignements, la sinistre "plak sed" ou "plaque 100" de Chiraz.

 

Source Iranienne

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 15:36

Iran : les services de renseignement arrêtent ceux qui se convertissent au christianisme

 

Les Iraniens se convertissent par milliers et le régime panique : c’est une menace à la sécurité nationale. Les services de renseignement brûlent des bibles par milliers…

 

 

Les ayatollahs iraniens sont frustrés que les Iraniens abandonnent l’islam pour le christianisme en grand nombre malgré la menace d’exécution pour apostasie.

 

Iran Ayatollah Ali Khamenei

Un ancien officier de renseignement de la Garde révolutionnaire, qui a fait défection en Europe, a déclaré au Daily Caller que le régime iranien avait ordonné aux services de renseignement intérieur d’utiliser des mesures draconiennes pour mettre fin aux conversions – y compris l’emprisonnement, la torture et la destruction massive de bibles par le feu.

 

La source du Daily Caller a indiqué que dans la seule ville de Shiraz, dont la population excède un million, le siège social du renseignement possède 30.000 dossiers sur des musulmans convertis au christianisme. « Les espions des Gardiens de la révolution ont désigné des unités dans les grandes villes à travers le pays, avec l’ordre d’infiltrer leurs groupes, d’identifier les pasteurs et les membres, puis de les arrêter et de les forcer, sous la torture, à avouer des activités criminelles et des relations avec Israël ou les USA », a-t-il affirmé.

 

L’une des méthodes de torture consiste à battre les épouses des convertis en leur présence pour les amener à collaborer. D’autres convertis sont enfermés pendant des semaines dans l’obscurité totale dans des cellules de type cachot sans aucun contact humain, de sorte qu’ils perdent la notion du temps.

 

Des dizaines de milliers de bibles importées en contrebande ont été confisquées et brûlées par les Gardes sous les ordres du régime islamique. Dans un cas, selon la source du Daily Caller, le bureau du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a ordonné aux Gardiens de brûler toutes les bibles confisquées pour empêcher les conversions. Le bureau de Khamenei a déclaré que la bible n’est pas considérée comme un livre saint.

 

Source : Iranian intelligence agents target, arrest Christian converts, The Daily Caller, 5 mai 2012. Extrait traduit par Poste de veille

 

*Propriété du site www.europe-israel.org

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 19:42

Ce samedi 08 septembre 2012 le Pr. Youcef NADARKHANI a été libéré,

voici les photos de sa libération !

Ses premiers mots ont été pour remercier tous ceux qui ont œuvré à sa libération et les chrétiens pour leurs prières.

Ses proches et acteurs de sa libération restent prudents, en espérant qu'il n'y ait pas une attaque sournoise par derrière comme avec le Pr.Dibaj dans les années 90 qui avec trois autres pasteurs ont été assassinés par des "voyous".

 

liberation1

liberation4

Partager cet article
Repost0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 08:13

Voici l'appel que lance un père de famille Pakistanais :

 

Chères amies, chers amis,



Dans 48 heures, ma fille comparaîtra devant un tribunal pakistanais pour blasphème et risque la peine de mort. Ma fille innocente a lutté toute sa vie contre sa trisomie – elle ne mérite aucune punition. Je vous en prie, aidez-moi à sauver ma fille. Signez la pétition adressée au président Zardari pour soutenir mon appel à protéger les minorités religieuses:

Sign the petition

La semaine dernière, une foule en furie a menacé de brûler vive ma fille, et dans 48 heures, un juge déterminera si elle doit être libérée ou rester en prison. Rimsha est une petite fille atteinte de trisomie 21, qui du coup souvent ne contrôle pas tout ce qu’elle fait. Pourtant, ici au Pakistan, la police l’a accusée d’avoir profané le Coran, et nous craignons pour sa vie.

Elle est détenue en ce moment-même dans une prison de haute sécurité et, dans quelques heures, elle comparaîtra devant le tribunal et devra répondre de blasphème ce qui au Pakistan peut être puni de la peine de mort. Nous sommes une famille pauvre de confession chrétienne, désemparée face à la vindicte populaire contre ma fille. De nombreuses autres familles ont fait l’objet d'intimidations similaires qui les ont forcées à fuir ou à vivre dans la peur. Mais l'émotion suscitée dans le monde entier par l’histoire de Rimsha a encouragé certains dirigeants musulmans pakistanais à dénoncer cette injustice et a fini par attirer l'attention du Président Zardari.

Je vous en prie, aidez-moi à créer un mouvement de solidarité mondial en soutien à Rimsha, ma fille. Je vous appelle à signer ma pétition adressée au président Zardari pour sauver Rimsha et obtenir par ailleurs une protection pour ma famille et toutes les familles vulnérables appartenant à des minorités religieuses. Avaaz se fera l’écho de cette campagne auprès des médias pakistanais et internationaux, auxquels tous les dirigeants politiques du Pakistan sont attentifs:

http://www.avaaz.org/fr/pakistan_sauvez_ma_fillec/?bdMwmbb&v=17459

Une foule ivre de colère a réclamé l’arrestation de ma fille après qu’un imam du quartier ait prêché en public contre elle, en affirmant qu’elle avait profané le Coran. Plusieurs individus ont alors menacé de l’éxécuter et de brûler les maisons des chrétiens de notre communauté. Je prie pour qu’à son audience samedi, les charges portées contre elle soient abandonnées et qu’elle puisse revenir vivre avec nous.

Notre famille est en danger de mort, même le simple fait de parler des lois anti-blasphème au Pakistan peut s’avérer funeste -- l'an passé, le ministre pakistanais des minorités a été assassiné après avoir demandé la suppression de la peine de mort pour blasphème. La situation est tellement explosive que beaucoup de voisins chrétiens dans notre bidonville à Islamabad ont dû fuir leurs maisons.

Nous respectons la liberté de culte de chacun. Nous espérons simplement que notre fille et notre communauté soient en sécurité. Si seulement tout cela n’était jamais arrivé! Nous sommes heureux que le Conseil des Oulémas, qui regroupe des universitaires et dignitaires musulmans ici au Pakistan, se soit exprimé ainsi sur le sujet: "Nous ne voulons pas voir l'injustice triompher de quiconque. Nous allons œuvrer pour mettre fin à ce climat de peur". Grâce à votre aide, nous pourrons non seulement faire libérer Rimsha, mais aussi faire de cet incident le début d'une meilleure compréhension mutuelle entre les communautés au Pakistan. Je vous demande de signer cette pétition et de la transmettre à tous vos amis.

http://www.avaaz.org/fr/pakistan_sauvez_ma_fillec/?bdMwmbb&v=17459

Avec espoir et détermination,

Misrek Masih et l’équipe d’Avaaz

P.S.: Cette pétition a été lancée sur le nouveau Site de Pétitions Citoyennes d’Avaaz, où vous pouvez créer facilement et rapidement une pétition sur une cause qui vous tient à cœur. Pour lancer la vôtre, cliquez ici: http://www.avaaz.org/fr/petition/start_a_petition/?bv17459

PLUS D’INFORMATIONS

Au Pakistan, une jeune chrétienne est emprisonnée pour blasphème (La Croix)
http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/Au-Pakistan-une-jeune-chretienne-est-emprisonnee-pour-blaspheme-_EG_-2012-08-20-844236

Pakistan: Rimsha pourrait échapper à la prison (Direct Matin)
http://www.directmatin.fr/monde/2012-08-30/pakistan-rimsha-pourrait-echapper-la-prison-92114

Pakistan: la jeune chrétienne accusée de blasphème est soutenue par certains oulémas (RFI)
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20120828-pakistan-jeune-chretienne-accusee-blaspheme-soutenue-oulemas

Pakistan/blasphème: des dignitaires musulmans défendent la jeune chrétienne (Romandie)
http://www.romandie.com/news/n/_Pakistanblaspheme__des_dignitaires_musulmans_defendent_la_jeune_chretienne90280820121527.asp

Pakistan: un imam accuse la jeune chrétienne d'avoir fait exprès de blasphémer (Le Parisien)
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/pakistan-un-imam-accuse-la-jeune-chretienne-d-avoir-fait-expres-de-blasphemer-24-08-2012-2135872.php

Au Pakistan, la loi antiblasphème continue ses ravages (Libération)
http://www.liberation.fr/monde/2012/08/27/au-pakistan-la-loi-antiblaspheme-continue-ses-ravages_842122

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 11:18

Vous pouvez agir pour elle :



Depuis qu’elle a été enlevée, violée et torturée par la police afghane, Lal Bibi, 18 ans, se bat contre l'impunité de la police et la coutume qui voudrait qu'elle se suicide. Les procureurs échouent à juger ses violeurs, mais une mobilisation mondiale peut convaincre les pays donateurs, qui sont sur ​​le point de remettre des milliards à l'Afghanistan, d’user de leur influence pour exiger des changements réels pour Lal Bibi et toutes les femmes afghanes. Signez la pétition:

Sign the petition

À 18 ans, Lal Bibi a été kidnappée, violée, torturée et enchaînée à un mur pendant 5 jours par un gang de puissants officiers de police afghans. Courageuse, elle fait ce que l’on demande aux Afghanes de ne pas faire: elle se défend. Ensemble, nous pouvons aider Lal Bibi et toutes les femmes afghanes à faire triompher la justice.

Selon des règles culturelles ancestrales, parce qu’elle a été violée, Lal Bibi est "déshonorée" et devrait se tuer – or elle déclare publiquement qu’elle s’y soumettra, sauf si ses violeurs sont traduits en justice. Le système judiciaire afghan échouant systématiquement à poursuivre les violeurs, les principaux suspects de l’affaire Lal Bibi n’ont pas été poursuivis, et les juges espèrent que l’attention de la communauté internationale va retomber. Chaque jour qui passe sans arrestation rapproche Lal Bibi du suicide -- mais il y a de l'espoir.

Ce week-end, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon et d'autres pays riches devraient promettre 4 milliards de dollars à l'Afghanistan -- l’argent-même qui va payer le salaire des forces de police responsables du viol de Lal Bibi. Seul un tollé international peut confondre les pays donateurs et les pousser à agir, en conditionnant leur aide à une véritable action pour lutter contre les viols et protéger les femmes. Nous n’avons plus beaucoup de temps -- cliquez ci-dessous pour le changement qui peut sauver la vie de Lal Bibi, et notre pétition sera remise directement à la conférence des pays donateurs à Tokyo:

https://secure.avaaz.org/fr/justice_pour_lal_bibi_fr/?bdMwmbb&v=15813

Une coutume locale encore vivace dans certaines régions d’Afghanistan veut que les femmes humiliées par un viol se tuent pour restaurer l'honneur de leur famille et des générations futures. Fait rare, Lal Bibi et sa famille cherchent courageusement à sauver sa vie en essayant d’obtenir coûte que coûte la poursuite des tortionnaires, pour faire changer la honte de camp aux yeux de la société.

La police afghane responsable du viol dépend fortement des financements étrangers qui seront promis ce week-end lors de la rencontre à Tokyo des principaux pays donateurs de l'Afghanistan. Ceux-ci peuvent et doivent exiger que les fonds ne soient pas utilisés pour renforcer une police qui agit dans une effrayante impunité et pour que les policiers protègent les femmes, au lieu de les attaquer!

Des centaines de femmes et de filles partout en Afghanistan sont soumises à une justice tribale, à l’instar de Lal Bibi. Des milliers d'autres retiennent leur souffle en attendant de voir comment le gouvernement afghan et le monde répondront à la jeune fille qui se défend et refuse de mourir en silence. Montrons notre solidarité -- signez et diffusez largement la pétition ci-dessous:

https://secure.avaaz.org/fr/justice_pour_lal_bibi_fr/?bdMwmbb&v=15813

La guerre mondiale contre les femmes est sans répit. Mais notre communauté ne cesse de lutter pour gagner cette guerre. Nous avons réussi à empêcher la lapidation de Sakineh Ashtiani en Iran, et combattu pour rendre justice aux rescapées de viols en Libye, au Maroc et au Honduras. Montrons à tous la force mondiale de notre communauté pour rendre justice à Lal Bibi et à des millions de femmes en Afghanistan.

Avec espoir et détermination,

Dalia, Emma, Alaphia, Ricken, Laura, Antonia et toute l’équipe d’Avaaz


P.S.: Avaaz a lancé le Site de Pétitions citoyennes, un nouveau site épatant qui permet de lancer une pétition en quelques clics sur une cause qui vous tient à cœur. Créez la vôtre en cliquant ici: http://www.avaaz.org/fr/petition/start_a_petition/?do.ps.lal_bibi


POUR EN SAVOIR PLUS:

Afghanistan: des centaines de femmes et de filles emprisonnées pour « crimes moraux » (Human Rights Watch)
http://www.hrw.org/fr/news/2012/03/28/afghanistan-des-centaines-de-femmes-et-de-filles-emprisonn-es-pour-crimes-moraux

Une affaire de viol met la justice afghane à l’épreuve (Radio Free Europe, en anglais)
http://www.rferl.org/content/rape-case-tests-afghan-justice/24604549.html

Une affaire de viol met la police afghane sous les projecteurs (New York Times, en anglais)
http://www.nytimes.com/2012/06/28/world/asia/afghan-rape-case-turns-focus-on-local-police.html?pagewanted=all

L’Afghanistan espère des promesses d’aide de 4 milliards de dollars lors de la conférence en juillet (CNBC, en anglais)
http://www.cnbc.com/id/47900279/Afghanistan_expects_4_billion_in_aid_pledges_at_July_conference

La conférence de Tokyo devrait encourager les pays donateurs, l’Afghanistan doit mieux utiliser les fonds (Reuters, en anglais)
http://www.reuters.com/article/2012/07/02/us-afghanistan-aid-idUSBRE8610CL20120702

Le gouvernement afghan est confiant sur la promotion de sa vision stratégique à la conférence de Tokyo (UNAMA, en anglais)
http://unama.unmissions.org/Default.aspx?tabid=1741&ctl=Details&mid=1882&ItemID=17189

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : eleutherie
  • : Blog d'information de l'association "eleutherie", qui a pour objectif de promouvoir la liberté individuelle à travers le soutien de personnes – quelque soit leur nationalité et leur pays de résidence, dans l'esprit de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
  • Contact

Notre motivation

"Celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre,

celui–là sera heureux dans son activité"

(Epitre de Jacques ch.1 v.25)

 

Recherche

Aidez les

Pour nous contacter

Catégories